Valeur sur le marché de la sexualité, capital sexuel et SMV (Sexual Market Value)

L’idée que chaque personne a une certaine valeur (ou un certain nombre de points) sur le marché de la sexualité se répand petit à petit et permet d’éclairer la façon dont les hommes et les femmes se rencontrent.

Capital sexuel et SMV (Sexual Market Value)

Origine du concept de Capital Sexuel ou SMV

Le concept de marché du sexe, ou marché de la sexualité, est apparu au début des années 2000 et semble l’œuvre de la sociologue Catherine Hakim. On trouve également une partie de cette idée chez l’économiste Gary Becker.

Ces deux personnes ayant finalement développé les travaux du sociologue français Pierre Bourdieu, en particulier ce qui concerne le capital social.

Mais, on trouve des prémices de cette idée dans le roman Extension du Domaine de la Lutte du français Michel Houellebecq dès 1994.

Ce n’est cependant qu’au début des années 2000 et avec l’essor des communautés anglophone sur Internet de la séduction que le terme Sexual Market Value (SMV) ou valeur sur le marché de la sexualité ou capital sexuel prend son essor et devient connu.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le concept de valeur sur le marché du sexe / de la sexualité (SMV dans la suite) fonctionne de manière très simple.

Tout d’abord, il faut savoir que chaque personne possède un capital sexuel. Ce capital sexuel est le potentiel d’attraction sexuelle d’une personne par rapport à un groupe de personnes.

En clair, plus votre capital sexuel est important et plus les personnes de l’autre sexe seront attirés par vous.

Nous avons tous plus ou moins conscience de ce capital sexuel. D’une part, on reconnaît la beauté de certaines personnes. D’autre part, nous avons tous également une appréciation de notre propre beauté.

Une stratégie de séduction consiste donc à augmenter notre capital sexuel afin d’exercer une plus forte attraction sexuelle. C’est, en quelque sorte, une manière de sortir du lot.

Les dragueurs professionnels (ou “pickup artist” : PUA) ont compris instinctivement ce phénomène et en ont largement tiré profit depuis le début des années 2000.

De quoi est composé le capital sexuel ?

Le capital sexuel est composé de différents éléments.

Catherine Hakim (voir source plus bas) propose ces éléments :

  1. la beauté
  2. l'attraction sexuelle qu'on exerce (lié à la beauté mais aussi à l'attitude, au style)
  3. le charisme : la façon dont on interagit avec les personnes avec plus ou moins de charme
  4. la vivacité : la condition physique et le dynamisme
  5. la présentation : est-ce que l'on s'habille bien, se parfume ou se maquille
  6. la sexualité : comment on exprime sa sexualité

Le capital sexuel dépend aussi de la culture (et donc du pays). Certains critères de beauté sont culturels. Par exemple, les femmes fortes seront appréciées dans les culture où la nourriture ne sera pas abondante. Ce sera la contraire si la nourriture est en abondance (occident) : les hommes préfèreront les femmes plus maigres.

Un autre exemple important est celui du Japon. Là bas, les geishas sont des femmes ayant un haut capital sexuel parce que leur capital culturel est très élevé : elles connaissent toutes les traditions du pays ce qui en fait des femmes de valeur pour les hommes japonais.

Source : Erotic Capital par Catherine Hakim

Catherine Hakim cite aussi les travaux précurseurs de Viviana Zeliger et de son livre "La signification sociale de l’argent"" paru en 2005.

La valeur sexuelle ou capital sexuelle dans la vie de tous les jours ?

Une pratique courante vise aujourd’hui à attribuer une note aux individus en fonction de leur capital sexuel.

On trouve, par exemple, toute sorte d’échelle sur Internet qui tentent d’interpréter ce qu’une femme 4/10 peut être ou à quoi une homme 6/10 peut bien ressembler.

Le capital sexuel n’est cependant pas nécessairement dépendant uniquement du physique ou de la forme du visage chez un homme. C’est cependant beaucoup moins vrai chez une femme pour qui le physique joue un rôle prépondérant.

Vous trouverez plus loin des exemples d’échelles de valeur sexuelle (SMV) pour chaque sexe. Mais, je vous invite surtout à consulter la liste présente plus haut pour avoir une vue d'ensemble sur ce qui constitue le capital sexuel d'une personne.

Comme vous le voyez, la réponse n’est pas facile car le capital sexuel d’une personne dépend de beaucoup de choses.

Ce qu'il faut bien comprendre c'est que l'hypergamie de la femme va se baser sur votre SMV. C'est donc un paramètre à ne pas négliger si vous voulez mieux et plus séduire.

Le marché du sexe ou marché de la sexualité

Je parle régulièrement de marché du sexe, de marché de la sexualité (sexual market).

C'est une notion fortement développée ces dernières années par des chercheurs donc le principal représentant est le docteur Roy F. Baumeister.

Dans son article "Competing for love: Applying sexual economics theory to mating contests", ce chercheur démontre qu'il existe un marché de la sexualité qui reprend les bases des échanges économiques.

Voici les grands principes :

  • Une relation hĂ©tĂ©rosexuelle entre un homme et une femme est un Ă©change
  • La femme est vendeuse
  • L'homme est acheteur
  • La femme vend des faveurs sexuelles
  • L'homme la paie en lui apportant des ressources

Je rappelle que tout ceci est inconscient et est une modélisation des relations hétérosexuelles.

On peut résumer également ce fonctionnement : les femmes sont en compétition entre-elles pour être plus attirantes et trouver le meilleur homme. Les hommes sont en compétition pour amasser le plus de ressources (par le travail, leurs compétences sociales par exemple).

Les femmes utilisent plusieurs choses pour gagner la compétition :

  • Elles se font plus belle (voir plus loin)
  • Elles font des rĂ©gimes
  • Elles dĂ©truisent la rĂ©putation des autres femmes concurrentes (les fameux ragots)
  • Elles accordent rapidement des faveurs sexuelles pour sĂ©curiser un homme rencontrĂ© rĂ©cemment

De leur côté, les hommes cherchent à amasser des ressources pour plaire aux femmes :

  • Ils travaillent pour gagner de l'argent
  • Ils construisent des choses
  • Ils se mettent en groupe pour avoir plus de choses (entreprises, Ă©quipes sportives)

Contrairement aux femmes, les hommes peuvent s'associer pour amasser plus de ressources. Il s'agit sans doute d'un héritage des périodes où il fallait chasser en groupe pour amasser de la nourriture. Les hommes sont donc partenaires et concurrents.

Quand est-ce que notre capital sexuel est le plus haut ?

Pour séduire un maximum et tirer profit du capital sexuel et de l'hypergamie de la femme, il est nécessaire de savoir à peu près quel est notre situation.

Voici un graphique qui présente le capital sexuel d'une femme et d'un homme en fonction de l'âge :

capital sexuel âge femme et homme

On peut faire quelques observations simples :

  • la femme atteint son pic vers 25 ans et conserve un bon capital sexuel jusqu'Ă  40 ans environ (parfois plus, parfois moins, cela dĂ©pend des femmes)
  • l'homme atteint son pic vers 40 ans environ et conserve tout au long de sa vie un capital sexuel

Ce schéma n'est pas scientifique : cela signifie qu'il peut largement différer en fonction de votre personne, de votre physique, de vos revenus, etc. Mais, on peut quand même valider quelques points facilement en observant les couples dans la vie de tous les jours.

La première chose que l'on valide c'est le fait que les hommes sont habituellement en couple avec des femmes plus jeunes. C'est donc bien le signe que le pic de capital sexuel n'est pas atteint au même moment pour chaque sexe.

La deuxième chose c'est la validation du pic pour chaque sexe : les chiffres sur les mariages et les pacs de l'INSEE montrent que c'est autour du milieu de la 30 aine que les femmes se "casent". De leur côté, les hommes ont environ 40 ans.

Si les personnes pensent que c'est le bon moment, c'est parce que nous avons une connaissance non consciente de notre capital sexuel (surtout les femmes). Donc, les femmes savent que vers 35 ans leur capacité de séduction va commencer à baisser. De leur côté, les hommes sont arrivés au moment où ils sont très attirants pour les femmes. Ils ont l'opportunité de se "caser" puisque la femme pousse à cela.

Cela signifie donc que les hommes sont moins conscients de leur capacité de séduction lorsqu'ils ont entre 35 et 45 ans.

C'est pour ces raisons que les deux courbes se croisent.

Comment augmenter sa valeur ?

Nous avons vu qu’il est possible de sortir du lot en augmentant son capital sexuel ou SMV.

Voici les stratégies qui fonctionnent pour les deux sexes :

  • Travailler ses compĂ©tences sociales (Ă©motions, charisme) pour afficher ses intentions sexuelles
  • Travailler son physique (perte de poids, muscle)
  • Faire de la chirurgie esthĂ©tique pour corriger des Ă©lĂ©ments du visage disgracieux (correction des yeux, se faire refaire le nez)
  • S’habiller mieux

Voici les stratégies qui fonctionnent uniquement pour les hommes :

  • Travailler sa posture pour paraĂ®tre plus grand
  • Apprendre Ă  mieux s’exprimer (diction, dĂ©velopper un talent d’orateur, etc.)
  • Porter un costume ou un uniforme

Vous devez aussi consulter le plan pour devenir un VRAI homme, pour avoir les actions détaillées à mener.

Voici les stratégies qui fonctionnent uniquement pour les femmes :

  • Utiliser correctement du maquillage sur son visage
  • Chirurgie esthĂ©tique pour se faire refaire les seins
  • Porter des vĂŞtements qui mettent en valeur votre corps (push-up pour les seins)
  • Laisser bien apparaĂ®tre vos jambes en portant une mini-jupe

Le capital sexuel ne fait pas tout

Même si ces éléments sont très probants, on aurait tort de réduire toute l'attraction entre les hommes et les femmes à une problématique mathématique de capital sexuel.

En effet, il subsiste des éléments chimiques, culturels et psychologiques qui font que les hommes et les femmes s'attirent l'un vers l'autre.

Ces choses sont nombreuses et permettent aux femmes de faire le tri parmi un groupe d'homme de mĂŞme valeur sexuelle / SMV / Capital Sexuel.

Notes de SMV et Ă©chelles

Comme promis, voici quelques échelles et notations de SMV. A prendre évidemment avec des pincettes…

Capital sexuel et SMV (Sexual Market Value) Capital sexuel et SMV (Sexual Market Value) Capital sexuel et SMV (Sexual Market Value) Capital sexuel et SMV (Sexual Market Value)

Sources :

  • Erotic Capital par Catherine Hakim
  • Viviana Zeliger "La signification sociale de l’argent", 2005
  • "Competing for love: Applying sexual economics theory to mating contests", Roy F. Baumeister, Tania Reynolds, Bo Winegard, Kathleen D. Vohs - magazine Journal of Economic Psychology 63 (2017) pages 230–241