Psychologie et Sociologie
SĂ©duction et Drague
Couple
Compléments et autres
Passez Ă  l'action

Comment l'hypergamie fonctionne chez la femme

L'hypergamie est un concept à connaßtre absolument pour mieux comprendre la façon dont une femme sélectionne un homme pour se mettre en couple

hypergamie femme

Qu’est-ce que l’hypergamie chez une femme ?

L’hypergamie est un des concepts les plus importants pour comprendre comment les couples se forment.

Le concept principal de l’hypergamie pour la femme rĂ©side dans le fait de se mettre en couple avec un homme d’un niveau social plus Ă©levĂ©.

En d’autres termes, une femme va ĂȘtre attirĂ©e par des hommes qui apportent plus de valeur qu’elle au couple. L’objectif est d’augmenter la valeur de la femme grĂące Ă  son union avec un homme.

Pour compléter : lire sur la valeur sexuelle et le capital sexuel;

Pourquoi la femme cherche Ă  Ă©lever son statut social ?

Une femme cherche toujours Ă  assurer la meilleure situation possible pour elle et ses enfants.

Pour cela, elle cherche “un bon parti”. C'est-Ă -dire un homme stable qui pourra lui apporter suffisamment de ressources pour elle et ses futurs bĂ©bĂ©s.

L’homme doit se montrer alors capable de fournir des choses que la femme n’a pas, ou que les autres hommes n’ont pas.

L’hypergamie a donc lieu dans les relations modernes entre la valeur de la femme et les hommes mais aussi, la femme peut mettre en concurrence plusieurs hommes aux caractĂ©ristiques et ressources diffĂ©rentes.

D’autre part, la femme a une connaissance intuitive de sa valeur. Une femme psychologiquement stable saura qu’elle n’a aucune chance de se mettre en couple avec Brad Pitt. Elle va donc chercher des hommes autour d’elle qui ont moins de valeur que Brad Pitt mais plus qu'elle.

L’anthropologue Robert Stephen Briffault rĂ©sume assez bien la chose de cette maniĂšre : “C’est la femelle, non le mĂąle, qui dĂ©termine les conditions d’existence d’une famille animale. Si la femelle ne peut obtenir aucun bĂ©nĂ©fice d’une association avec le mĂąle, alors il n’y a pas d'association.”

La femme doit trouver intĂ©rĂȘt Ă  ĂȘtre avec un homme. Il ne s'agit pas forcĂ©ment d'argent (c'est important Ă  comprendre) et il peu s'agir, par exemple, simplement d'un homme qui lui paraĂźt en trĂšs bonne santĂ© (un sportif avec un beau corps) ou stable Ă©motionnellement (qui se met peu en colĂšre, qui a du charisme et de la rĂ©partie verbale).

Comment l’hypergamie chez la femme fonctionne ?

Avant tout, sachez que ce processus est inconscient chez la femme. Le raisonnement, plus ou moins logique prĂ©sentĂ© dans la suite de cette page, se traduit par des Ă©motions, une attirance et des sentiments chez la femme pour l’homme.

Lorsque tout son systÚme de sélection aura choisi son homme, elle aura des sentiments pour elle et une véritable attirance : elle aura simplement trouvé le meilleur homme possible.

Donc, une femme aura toujours des hommes qui gravitent autour d’elle : des voisins, des collĂšgues de travail, des partenaires dans son club sportif et des amis de la fac, du lycĂ©e, etc.

Si une femme trouve qu’elle manque d’hommes dans ses connaissances, elle peut toujours en obtenir plus sur les rĂ©seaux sociaux ou les applications de rencontre.

Une femme Ă©tudie ensuite les hommes disponibles pour faire une sĂ©lection parmi les hommes qui seront intĂ©ressĂ©s par elle : il s’agit des hommes qui viennent boire des verres avec elle et ses amis le soir, des hommes qui l’invitent au restaurant, qui lui envoie des messages ou avec lesquels elle “match” sur une application de rencontre comme Tinder.

Si tous les hommes du groupe sont obĂšses, au smic et avec de l’acnĂ©, mais qu’un seul a un physique d’athlĂšte, alors il sera sans doute sĂ©lectionnĂ© (Ă  condition que son caractĂšre plaise Ă  la femme).

Si tous les hommes sont sympathiques, beau et fort, mais qu’un seul sort de l’ordinaire grĂące Ă  un sens de l’humour qui fait qu’il est apprĂ©ciĂ©, alors la femme sera attirĂ©e vers lui. (“femme qui rit femme Ă  moitiĂ© dans son lit”)

image graphique hypergamie

Dans le mĂȘme ordre d’idĂ©e, si tous les hommes prĂ©sentent les mĂȘmes caractĂ©ristiques mais qu’un est riche, on peut ĂȘtre certain que cette diffĂ©rence de revenus lui procurera un avantage certain.

Mais, les femmes peuvent aussi identifier un “potentiel de valeur futur”. En gros, certains caractĂšres de l’homme, comme la crĂ©ativitĂ©, sont aussi attirants pour une femme.

La créativité, en cas de problÚme, permet de trouver des solutions rapides.

C’est la raison pour laquelle les femmes sont aussi attirĂ©es par les artistes ratĂ©s : elles reconnaissent en eux la capacitĂ© Ă  surmonter certains problĂšmes ainsi qu’un potentiel important de reconnaissance et d’argent plus tard s’ils deviennent connus.

Mais, pas seulement.

En effet, un guitariste amateur sans argent qui fait la tournée des bars de sa petite ville de province, ne semble pas nécessairement attirant.

Mais, Ă  l’échelle sociale du bar ou du restaurant dans lequel il se produit, il est la star de la soirĂ©e : c’est lui que les gens Ă©coutent et applaudissent.

Il a donc le statut social le plus Ă©levĂ© dans ce microcosme (avec le gĂ©rant de l’établissement).

C’est la raison pour laquelle de nombreux artistes ont du succĂšs avec les femmes mĂȘme s’ils ne gagnent pas un rond avec leur art (l’important c’est qu’on les voit se faire applaudir).

Chaque femme a son hypergamie

hypergamie trump

LĂ  oĂč cela devient plus compliquĂ©, c’est que toutes les femmes sont diffĂ©rentes et apprĂ©cient plus ou moins certains traits en fonction de son Ă©ducation, de son environnement ou de ses gĂšnes.

Une femme pourrait s’intĂ©resser peu au physique d’un homme, mais va accorder une grande importance Ă  son intelligence, son niveau scolaire ou sa profession.

Une femme aura plus d’attirance pour un athlĂšte mĂȘme s’il a peu de revenus.

Une femme aura plus d’attirance pour une homme plus ĂągĂ© qu’elle, ce qui va limiter les jeunes de son Ăąge.

Une femme aura une trĂšs forte attirance pour une homme asiatique, noir ou blanc.

Si vous ne correspondez pas à ce critÚre déterminant et trÚs puissant, vos chances seront limitées - mais pas nulles.

Hypergamie : ce que disent les études et quelques cas célÚbres

L’hypergamie est un phĂ©nomĂšne qui a Ă©tĂ© thĂ©orisĂ©, puis observĂ©, au dĂ©but du XXe siĂšcle. Il est donc surprenant qu'il ne soit pas plus connu.

Mais, en reculant dans l’Histoire de l’humanitĂ©, on l’observe sous de nombreuses formes : les princesses qui se marient Ă  un prince plus puissant, les mariages arrangĂ©s entre familles terriennes, etc.

Les actrices se marient le plus souvent avec des acteurs ou des chanteurs en vue. Comme elles sont déjà presque au sommet de leur échelle sociale, le choix est alors plus faible et on observe des couples improbables :

  • Vanessa Paradis et Johnny Depp
  • Angelina Jolie et Billy Bob Thornton
  • Julia Roberts et le chanteur de country Lyle Lovett alors que celui-ci Ă©tait une star gigantesque aux USA
  • etc.

Les cas de Vanessa Paradis et Angelina Jolie sont assez caractéristiques.

Pour la chanteuse française Vanessa Paradis, elle avait frĂ©quentĂ© les plus grands chanteurs disponibles dans son pays, comme Florent Pagny. Lorsqu’elle est devenue trĂšs populaire, c’est Ă  dire que sa valeur a augmentĂ©, l’hypergamie a fait qu’elle s’est naturellement intĂ©ressĂ©e Ă  des hommes encore plus en vue, ce qui l’a fait atterrir dans les bras de Johnny Depp.

Le mĂȘme phĂ©nomĂšne est arrivĂ© avec Angelina Jolie. Alors jeune actrice devant faire ses preuves, elle a eu une histoire d’amour avec Billy Bob Thornton, un acteur hollywoodien alors plus en vue qu’elle.

Angelina Jolie a ensuite connu un succĂšs assez important notamment grĂące Ă  des rĂŽles comme celui dans le film Tomb Raider. Sa valeur a donc augmentĂ© et s’est avĂ©rĂ©e supĂ©rieure Ă  celle de son mari.

Elle a donc trouvé en Brad Pitt un nouveau mari plus à la hauteur de ses attentes.

Vous pouvez en savoir plus sur les Ă©tudes de Peggy Sastre et l’anthropologue Robert Stephen Briffault sur Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypergamie.

Je rappelle aussi que l'hypergamie est un phénomÚne inconscient. C'est juste comme cela que la science et les observations actuelles décrivent ce fonctionnement de la femme. Il se peut que dans quelques années on ait une meilleure vision de la chose. Mais, pour l'instant, c'est la meilleure définition que l'on a de ce comportement féminin.