Psychologie et Sociologie
SĂ©duction et Drague
Couple
Compléments et autres
Passez Ă  l'action

Comment les femmes transforment les hommes alphas en hommes betas ?

On fait la distinction entre homme alpha et homme beta de cette maniÚre pour les besoins de la démonstration (voir les hommes Alpha et les hommes Beta pour en savoir plus) :

  • Un homme alpha va en prioritĂ© subvenir Ă  ses besoins, s’occuper de lui mĂȘme et, Ă©ventuellement, s’occuper de sa femme ou sa copine. Mais, il fait passer ses propres besoins avant ceux de sa compagne ou des femmes qu’il frĂ©quente.
  • Un homme beta est un homme qui va au contraire faire passer en prioritĂ© sa copine ou sa femme. Il va se rendre disponible pour elle et essayer d’anticiper ses besoins pour la rendre heureuse. Enfin, c’est ce qu’il pense.

Un homme alpha a plus de chance d’emmagasiner des ressources (humaines, via ses amis qui peuvent lui rendre service) ou de l’argent (il investi plus de temps dans son travail et sa carriĂšre), ce qui va attirer la femme qui a besoin de cela pour assurer sa survie, son confort ou Ă©lever des enfants dans de bonnes conditions.

C’est la raison principale pour laquelle je recommande de travailler sur soi et sur les fondations de ce qui fait la masculinitĂ© : pour Ă  la fois s’élever dans la sociĂ©tĂ© (argent, amis, relations) mais aussi pour maximiser son potentiel attractif envers les femmes.

Le problĂšme c’est que lorsqu’un homme alpha entre dans une relation longue durĂ©e avec une femme, la femme va chercher Ă  transformer son homme alpha en homme beta.

Ce processus peut prendre plusieurs années et a lieu le plus souvent de cette maniÚre :

  • La femme demande Ă  l’homme de lui consacrer plus de temps
  • La femme demande Ă  l’homme de vivre avec elle
  • La femme demande Ă  l’homme de faire plus de tĂąches mĂ©nagĂšres
  • La femme demande Ă  l’homme de passer moins de temps Ă  son travail
  • La femme demande Ă  l’homme de passer moins de temps avec ses amis
  • etc.

Ce ne sont que des exemples qui semblent parfois anodins.

D’ailleurs, il est plutĂŽt bien vu de rĂ©pondre aussi aux besoins de sa femme. Une femme a besoin de voir que son homme peut aussi s’occuper du foyer et faire face Ă  ses responsabilitĂ©s : c’est un signe de stabilitĂ© qui permet Ă  la femme de se projeter dans le cas oĂč elle aurait un ou des enfants avec son homme.

Elle doit pouvoir voir que son mec sera capable de gérer la paternité en assurant sécurité et protection pour sa descendance.

Le processus de transformation survient lorsque l’homme rĂ©pond plus souvent favorablement aux demandes de sa femme qu’à ses propres besoins.

Si l’homme annule systĂ©matiquement ses sorties entre amis parce que sa femme prĂ©fĂšre rester Ă  la maison regarder une sĂ©rie Netflix avec lui, il commence Ă  y avoir un problĂšme.

Si l’homme va moins pratiquer son sport prĂ©fĂ©rĂ© parce qu’il doit tous les week-end nettoyer l’appartement, il y a un problĂšme.

Au dĂ©but, il dira “non, j’ai prĂ©vu une sortie avec mes potes, donc j’y vais.” AprĂšs tout, il a toujours fait comme cela. Mais, le lendemain, il verra que sa femme fait la gueule. En demandant des explications, elle dira “tu es encore rentrĂ© tard ce soir”.

L’homme fera naturellement le lien entre sa sortie entre ami et la mauvaise humeur de sa femme.

Elle peut renforcer ce procĂ©dĂ© en privant son homme de relation sexuelle. Elle dira qu’elle n’est pas d’humeur, qu’elle est fatiguĂ©e (en particulier si elle a fait des tĂąches mĂ©nagĂšres le jour mĂȘme) ou qu’elle a la migraine.

L’homme va alors associer son comportement Ă  la privation sexuelle. C’est un procĂ©dĂ© trĂšs puissant qui peut transformer un mĂąle alpha en bon beta en moins d’un an.

En reproduisant ce comportement de nombreuses fois, la femme dresse son homme pour lui apprendre que les sorties entre amis seront synonymes de mauvaise humeur le lendemain.

L’étape finale de transformation en homme beta arrive lorsque l’homme s’empĂȘche lui-mĂȘme de faire des choses : il ne cherche plus Ă  faire des choses pour lui, parce qu’il anticipe que sa femme ne sera pas d’accord ou lui demandera de faire autre chose. Pour ne pas la fĂącher, il va donc commencer Ă  la faire passer avant lui, en cherchant Ă  Ă©viter les conflits.

La femme aura alors achevé la transformation de son homme en beta.

Il est important de prĂ©ciser que c’est un processus qui se fait totalement inconsciemment par la femme et par l’homme. On ne peut donc pas en vouloir Ă  la femme.

L’homme de son cĂŽtĂ© a pu ĂȘtre conditionnĂ©, ou non, dans son enfance et par la sociĂ©tĂ© pour rĂ©pondre favorablement aux besoins de la femme en toutes circonstances.

On apprend aux garçons dĂšs leur plus jeune Ăąge d’ĂȘtre gentil avec les filles. Si on le fait pour Ă©viter toute forme de violence dans les Ă©coles, cette croyance s'imprĂšgne trĂšs tĂŽt dans l’esprit des garçons.

Les mouvements fĂ©ministes successifs et toujours plus extrĂȘmes renforcent alors ce caractĂšre chez l’adolescent.

Heureusement, grĂące aux travaux sur la plasticitĂ© du cerveau et aux avancĂ©es de la programmation neuro linguistique (PNL), on peut faire machine arriĂšre et redevenir un alpha lorsqu’on a Ă©tĂ© transformĂ© en beta par sa copine ou sa femme.

Rien que le fait de prendre conscience du phĂ©nomĂšne est dĂ©jĂ  un Ă©lĂ©ment dĂ©clencheur qui va permettre Ă  l’homme de se rendre compte de son comportement et de le corriger au fil du temps.

Référence :