Psychologie et Sociologie
SĂ©duction et Drague
Couple
Compléments et autres
Passez Ă  l'action

Comment rendre ses interactions sociales plus attirantes ?

Un des grands principes Ă  comprendre c’est que vos Ă©motions peuvent vous rendre attirant auprĂšs de toutes les personnes (pas uniquement de l’autre sexe).

homme alpha

Quand on parle d’émotion, c’est surtout de la façon dont vous rĂ©agissez lors d’une conversation, particuliĂšrement si celle-ci est difficile.

Il est certain que vous devez contrĂŽler vos Ă©motions. Il est certain qu’avoir du charisme est un atout.

Mais pour arriver Ă  assimiler ces principes, vous devez faire un travail sur vous-mĂȘme.

L’objectif de cette page est donc de passer en revue quelques concepts qui vont vous permettre de faire ce travail. C’est un travail qui n’est pas forcĂ©ment nĂ©cessaire, mais si vous lisez cette page, c’est que vous devez sans doute le faire et que vous ĂȘtes prĂȘt.

Conseil et avertissement : ne partagez pas cette page spontanĂ©ment avec n’importe qui. MĂȘme si vous identifiez des problĂšmes chez une personne, lui demander de lire ce texte pourrait lui faire comprendre qu’il y a “quelque chose qui cloche” chez lui.

Ce n’est clairement pas le cas, mais la personne pourrait mal interprĂ©ter ce qui s’y trouve (penser qu’elle a un problĂšme). C’est particuliĂšrement vrai si elle arrive directement sur le site en passant par ici sans lire les autres pages.

Enfin, tous ces concepts, mĂȘme s’ils sont maintenant Ă©tayĂ©s largement, peuvent encore sembler “contre nature”.

S’exprimer de maniĂšre rĂ©flĂ©chie et avec conviction

Savez-vous pourquoi les leaders charismatiques, les responsables politiques et certaines personnalités sont attirants ?

C’est une construction de nombreuses choses que vous pouvez dĂ©velopper en travaillant votre charisme, mais c’est aussi grĂące au fait qu’ils s’expriment avec conviction et de maniĂšre rĂ©flĂ©chie.

Ils ne font, y compris si les autres ne sont pas d’accord. Ils peuvent exprimer leur pensĂ©e en appuyant des arguments sans tenir compte des autres.

L’individuation de Carl Jung : une aide prĂ©cieuse

Pour arriver à donner son point de vue sans avoir peur de ce que les autres peuvent penser, il faut avoir intégré que nous sommes des individus à part entiÚre, totalement séparés du collectif.

C’est le rĂ©sultat d’une individuation correctement rĂ©alisĂ©e (au sens de Carl Jung).

Avec cette dĂ©finition : “l’individuation est le processus de formation et de particularisation de l’individu ; plus spĂ©cialement de l’individu psychologique comme ĂȘtre distinct de l’ensemble, de la psychologie collective. L’individuation est donc un processus de diffĂ©renciation qui a pour but de dĂ©velopper la personnalitĂ© individuelle".

L’individu capable d’exprimer son point de vue et qui a une personnalitĂ© individuelle correctement formĂ©e (processus d’individuation) peut donc s’exprimer :

  • sans ressentir de la honte si les autres le rejette pour ses propos
  • sans avoir peur d’avoir tort : il sait que d’autres personnes ne seront pas d’accord et cela ne l’empĂȘche pas d’exprimer son point de vue, ce qui signifie aussi :
    • sans avoir peur de ne pas ĂȘtre aimĂ© (par un ami, par une possible relation amoureuse, etc.)
    • sans avoir peur d’ĂȘtre rejetĂ© par sa famille

Cet état est trÚs difficile à intégrer, car il implique de pouvoir totalement se différencier des autres, de ses amis, de sa famille.

Il est d’ailleurs assez rare, puisque l’on observe rĂ©guliĂšrement des familles qui perpĂ©tuent des traditions, mĂȘme si celles-ci rendent malheureux ses membres (religion, politique, gĂ©ographie, etc.).

Voir aussi : l’archĂ©type du soi chez Carl Jung et la fiche Wikipedia suivante : https://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Gustav_Jung

Le processus de différenciation (théorie)

Une autre idĂ©e importante est celle du processus de diffĂ©renciation chez un individu. Cela rejoint ce que nous avons vu Ă  l’instant.

La diffĂ©renciation est le fait de faire la diffĂ©rence entre sa famille (le plus souvent sa mĂšre au dĂ©but, lorsque l’on est enfant) et de soi.

L’idĂ©e principale est que les gens qui n’ont pas menĂ© Ă  bien leur processus de diffĂ©renciation ne peuvent pas sĂ©parer leurs pensĂ©es de leurs Ă©motions.

En gĂ©nĂ©ral, il s’agit de personnes qui doivent prendre en compte ce que vont penser les autres, et ce qu’ils vont ressentir, avant de prendre une dĂ©cision.

Exemple lĂ©ger : j’ai envie de faire du saut en parachute, mais mes parents vont avoir peur que je me blesse, alors je ne le fait pas.

Exemple commun et plus important : ma famille a toujours votĂ© Ă  [Droite/Gauche] alors je vote pour le mĂȘme candidat.

Autre exemple : ma famille est d’une religion traditionnelle, je dois trouver un mari / une femme qui a la mĂȘme religion que moi pour ne pas dĂ©cevoir mes parents, cousins, etc.

En gros, on a tendance Ă  revivre la vie de nos parents, qui ont eux mĂȘme revĂ©cu et reconstruit la vie de leurs parents, etc.

A lire sur ce sujet (en anglais) : https://www.karenrkoenig.com/blog/what-is-self-differentiation-and-why-is-it-so-important

Les consĂ©quences d’une mauvaise individuation ou diffĂ©renciation sur votre vie amoureuse

Maintenant que vous avez une idĂ©e de ces deux concepts, voici Ă  quoi vous pouvez vous attendre si vous n’avez pas menĂ© Ă  bien ces processus.

Tout d’abord, vos relations avec les autres sont difficiles. Vous avez des difficultĂ©s Ă  vous faire de vrais relations sĂ©rieuses pour diffĂ©rentes raisons :

  • Vous ĂȘtes maintenant proche de gens Ă  qui vous avez cherchĂ© Ă  plaire de peur que ce que vous pourriez leur dire les gĂšne,
  • Vous n’ĂȘtes donc pas proche des gens qui partagent vos vraies valeurs (puisque vous ne les exprimez pas),
  • Vous pouvez vous sentir contrĂŽlĂ©s par les autres personnes (car vous n’osez pas leur dire non)

En ce qui concerne vos relations amoureuses, vos partenaires se lassent de vous car vous ĂȘtes sans relief et fades.

Vous avez du mal Ă  sortir avec des femmes, car vous ĂȘtes “invisibles” et vous n’arrivez pas Ă  sortir du lot.

Globalement, vous paressez faux ou pas authentiques.

C’est en partie pour cela que les femmes aiment souvent les mauvais garçons (les fameux “bad guy” dont parlent les anglais). Ces mauvais garçons sont des individus totalement diffĂ©renciĂ©s et qui ont leur propre personnalitĂ© dĂ©connectĂ©e des autres - ce qui les rend parfois trĂšs attirants.

Comment favoriser les interactions sociales ?

Pour développer ses interactions sociales et les rendre plus authentiques, vous pouvez travailler sur différents aspects.

Tout d’abord, vous pouvez apprendre Ă  contrĂŽler vos Ă©motions.

Vous pouvez également mettre en place les bonnes pratiques pour développer son charisme.

Mais, tout ceci fonctionnera mieux si vous commencez rapidement à vous affirmer et exprimer vos pensées et vos envies clairement.

Dire non est Ă©galement important. Si on vous demande de faire quelque chose et que vous n’ĂȘtes pas d’accord, dites simplement “non” et expliquez pourquoi.

L’objectif est de rester calme. Ce n’est pas parce que vous n’ĂȘtes pas d’accord avec quelqu’un que vous devez avoir honte ou que l’autre Ă  raison. Parfois, les discussions portent sur quelque chose de lĂ©ger, comme un film ou un livre. Si vous n’avez pas aimĂ© dites le, mĂȘme si la personne en face de vous aime.

Souvenez-vous que vous ne devez pas devenir un mauvais garçon (cela ne fonctionne pas sur le long terme), mais plutĂŽt devenir et affirmer qui vous ĂȘtes rĂ©ellement.

En résumé :

  1. Apprenez Ă  faire la diffĂ©rence entre vos pensĂ©es et vos Ă©motions (exemple : j’imagine que ma femme me trompe, ce n’est qu’une pensĂ©e, cela ne doit pas me rendre triste)
  2. Apprenez à faire la différence entre les émotions ou les pensées des autres et les vÎtres (exemple : si votre famille est fùchée avec un cousin, pourquoi le seriez-vous si tout va bien entre vous ?)
  3. Apprenez Ă  respecter les opinions des autres tout en restant connectĂ©s avec eux (vos enfants ont le droit de penser diffĂ©remment de vous et vous les aimerez quand mĂȘme, pareil pour vos amis - votre femme a le droit de voter Ă  droite si vous votez Ă  gauche)